Poème Symphonique pour 100 métronomes et autres œuvres

Concert impromptu - complet

Photo : Pacôme Sadek

30 avril 2019
20h - 21h30

Mardi 30 avril 2019 à 20h

Durée du concert : 1h10
Tarif : 15 euros
Réservation : bit.ly/RésaConcertImpromptu - complet

  • Paris Musée des arts et métiers

Église

Véritable « lieu d’émerveillement », l’ancienne église de Saint-Martin-des-Champs mêle harmonieusement collections techniques et architecture médiévale.


Dans le cadre de l’exposition « Sur Mesure, les 7 unités du monde », le Concert impromptu présente son programme musical autour de la mesure en musique en interprétant notamment le Poème Symphonique pour 100 métronomes de György Ligeti.

Le Concert impromptu est composé de cinq musiciens adeptes des défis artistiques depuis plus de 25 ans. Flûte, hautbois, clarinette, basson et cor sont accompagnés pour l’occasion de complices parfois inattendus : claves, loopers électroniques, batterie et métronomes à balanciers. Entre hommages concrets et évocations plus subtiles, les musiciens imaginent un dialogue autour des mille visages du temps : celui qui passe, dans lequel on voyage, celui qui se fige, celui dont la complexité s’incarne dans les arcs invisibles décrits par le balancier du métronome – compagnon emblématique des instrumentistes classiques – ou par le pendule de Foucault qu’abrite l'église du musée.

A travers des œuvres et transcriptions originales majoritairement issues du répertoire contemporain, de Béla Bartók à Olivier Messiaen, le spectateur peut explorer et interpréter ces cadences revisitées.

Le concert s’achève sur une pièce incontournable et insolite : le Poème Symphonique pour 100 métronomes de Ligeti. Dans cette performance en forme de clin d’œil à la condition humaine, les contrepoids des 100 métronomes dispersés dans la chapelle égrènent nos pulsations intérieures, habitant l’espace avec le Concert Impromptu jusqu’à l’évanouissement total de la dernière oscillation.  

Programme :
S. Reich, Music for Pieces of Wood pour 5 musiciens jouant des claves 
T. Riley, In C pour quintette, looper et métronome 
B. Bartok, Extraits de Mikrokosmos (mesures égales et inégales, valeurs ajoutées) 
B. de Vienne, Sables 
L. van Beethoven, 2e mouvement, 8e symphonie (hommage à l’inventeur du métronome J.-L. Mälzel) 
O. Messiaen, Quatuor pour la fin du temps, Abîme des Oiseaux pour 7 instrumentistes 
G. Ligeti, Poème symphonique pour 100 métronomes