Renouvellement de la convention régionale Cnam/DISP/UPR en faveur de la formation des détenus d’Île-de-France

4 juillet 2018

Le mercredi 4 juillet, Olivier Faron, administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), Laurent Ridel, directeur de la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Paris, et Alain Boussarie, proviseur de l’Unité pédagogique régionale (UPR) de Paris, ont renouvelé, à la Maison Centrale de Melun, la convention tripartite pour la formation tout au long de la vie en direction des personnes détenues en Île-de-France.

Dans le prolongement des actions engagés depuis 2015 par le Réseau de la réussite Vincent Merle du Cnam, et dans le cadre de la convention nationale d’objectifs, signée entre le Cnam et l’Administration pénitentiaire pour la période 2017/2020, cette convention prévoit :

  • Les modalités de sélection des candidats et le financement de leurs formations en fonction de la pertinence du projet professionnel visé.
  • Les modalités d’inscription, effectuée par le proviseur de l’UPR en lien avec le responsable local de l’enseignement (RLE) de chaque établissement.
  • Le déroulement et le suivi des études, notamment concernant la fourniture des contenus pédagogiques, sujet d’une importance particulière en milieu fermé, où l’accès à Internet n’est pas possible.
  • Les modalités de coordination pédagogiques entre le Cnam et l’UPR.
  • L’engagement conjoint de la DISP, de l’UPR et du Cnam pour le développement de l’accès à la formation en détention.

Depuis 2015, et la première convention tripartite, le Cnam, avec l’appui de la DISP et le travail des équipes de l’UPR, a étendu sa mission de formation tout au long de la vie auprès des personnes empêchées dans 10 établissements pénitentiaires en Île-de-France. Ce partenariat a d’ores et déjà permis, en 2016/2017, à 45 personnes de s’inscrire à des cours de comptabilité, d’informatique et de droit, avec un taux de réussite de 62 %.

Cette cérémonie de signature s’est d’ailleurs tenue à la Maison Centrale de Melun, pour permettre à Olivier Faron de remettre en main propre son diplôme de Gestion et comptabilité (DGC) de l’Institut national des techniques comptables et économiques (Cnam-Intec) à l’un des bénéficiaires de ce programme.

En parallèle des formations citées, un dispositif baptisé « Émergence du désir d’entreprendre », également proposé par le réseau de la réussite Vincent Merle du Cnam et visant à renforcer et à accompagner les projets entrepreneuriaux des étudiants empêchés, est proposé depuis 2015 dans quatre établissements franciliens (Meaux, Fresnes, Nanterre et Fleury), totalisant aujourd’hui 32 inscrits.