Une première au Maroc : création de quatre formations d’ingénieur Cnam à l’École nationale supérieure des mines de Rabat

12 septembre 2019

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) crée les quatre premières formations d’ingénieur Cnam de l’École nationale supérieure des mines de Rabat (ENSMR) au Maroc. Réservées dans un premier temps aux salariés disposant d’une expérience professionnelle, celles-ci couvrent les spécialités du génie mécanique, du génie des matériaux et du génie électrique.
La signature des conventions d’application a eu lieu le 2 septembre 2019, en présence d’Olivier Faron, administrateur général du Cnam, et de Mustapha Ouadghiri, directeur de l’ENSMR.  

Ces formations, qui confèrent le grade de master, sont placées sous la responsabilité scientifique et pédagogique du Cnam ; la gestion administrative et la coordination globale étant assurées par la représentation du Cnam au Maroc. L’ENSMR met à disposition ses locaux et ses équipements pédagogiques, ainsi que les enseignants en charge de la coordination de l’équipe pédagogique en concertation avec le Cnam. Les conditions d’admission relèvent de la responsabilité du jury national d’admission du Cnam ; la délivrance des diplômes est assurée par décision de la directrice de l’école d’ingénieur·e·s du Cnam (EI-Cnam).  

Les formations payantes sont programmées hors temps de travail (HTT), en fin de semaine, selon un aménagement spécifique adapté aux exigences des entreprises et au rythme de l’apprenant. Toutes les unités d’enseignements du diplôme sont réalisées en priorité en présentiel et sont accessibles en France et au Maroc. Une part importante des acquis de l’expérience est également prise en compte. Dans une perspective de développement, certaines formations pourraient ensuite être ouvertes aux étudiants marocains souhaitant acquérir un double diplôme au Maroc.

Cette signature s’inscrit dans le cadre de la politique de développement à l’international, et plus particulièrement au Maroc, de l’expertise du Cnam dans les domaines de la formation professionnelle : large offre de formations diplômantes, formations sur-mesure centrées sur les besoins en compétence des entreprises, formation de formateurs, développement de l’alternance, bilan de compétences, valorisation des acquis de l’expérience VAE, formation à distance, MOOC. Présent au Maroc depuis près de 40 ans, le Cnam y développe des actions de coopération de formation, de recherche et de diffusion de la culture scientifique avec les institutions marocaines et l’Ambassade de France. En 2018, 652 ressortissants marocains étaient inscrits au Cnam. Si le nombre d’ingénieurs formés au Maroc a augmenté de 87% entre 2011 et 2016, le marché de l’emploi continue de souffrir d’une carence chronique de ces profils, accentuée par le départ chaque année de plus de 600 d’entre eux vers l’étranger. Pour répondre à ce défi, 15 000 diplômes d’ingénieurs devraient être délivrés d’ici 2020.  

Contacts Cnam
Bertrand Commelin, directeur du développement des relations européennes et internationales du Cnam
Hassan El Mokhtari, représentant du Cnam au Maroc  
En savoir plus

Contacts ENSMR
Saâd Charif d’Ouazzane, coordonnateur local des formations ingénieurs Cnam
Zakia Touzani, responsable du Centre de Formation Continue
En savoir plus