Cycle / Forum Europe

Pascal Brice - L’Europe face au défi des migrations

16 juin 2016
18h30 - 20h

  • Paris Saint-Martin/Conté
Conférence de Pascal Brice, directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra)
→ Assistez prochainement en direct ou en différé à la conférence en visioconférence
 

"En termes de comparaison européenne, la situation de la demande d’asile en France contraste fortement avec celle observée chez ses principaux partenaires européens. En 2014, la France se situe au 4e rang des pays d’accueil des demandeurs d’asile en Europe derrière l’Allemagne, l’Italie et la Suède. Parmi les principaux pays européens seule la France voit la demande d’asile enregistrer une baisse. Elle est en augmentation dans la majorité des États et parfois de manière spectaculaire, ainsi la demande d’asile enregistrée en Italie passe de 28 000 demandes en 2013 à 170 000 en 2014. Pour l’Allemagne, la hausse observée est de 58%, comme aux Pays-Bas, de 50% en Suède et de 10% en Belgique et en Suisse. (…)
Les deux pays pour lesquels on observe une forte hausse de la demande sont le Soudan (+139%) depuis le second semestre de l’année, notamment à Calais, et la Syrie (+136%). Ce flux comprend, parmi les 3 500 demandeurs syriens, les personnes arrivées au cours de l’année avec l’opération spéciale d’accueil des « 500 » réfugiés syriens supplémentaires. Il faut également noter la poursuite de la baisse de la demande sri lankaise (-13%) qui, pour la première fois depuis de nombreuses années, ne figure plus parmi les dix principaux pays de provenance. Enfin, au-delà des dix principaux pays de provenance, trois pays sont en forte augmentation en 2014 en raison des événements ou conflits ayant lieu dans ces États : l’Ukraine avec plus de 1 000 demandes (+1 100%), la République centrafricaine avec 658 demandes (+122%) et l’Irak avec plus de 600 demandes (+877%)."
Ofpra, Rapport d’activité 2014

Pascal Brice est ancien élève de Sciences Po et de l’Ena, titulaire d’un DEA d’économie appliquée. diplomate de carrière, il a exercé successivement au Maroc, à Paris à la direction de la Coopération européenne, dans des cabinets ministériels (agriculture, commerce extérieur), et notamment au cabinet d’Hubert Védrine, ministre des Affaires étrangères (1998-2002), avant d’être nommé consul général à Barcelone de 2006 à 2010, puis conseiller à la Cour des comptes. Il est nommé en 2012 directeur général de l’OFPRA, reconduit en 2015.