À revoir / Paroles d'auteurs

La fabrique de l'innovation

7 juin 2012

Durée : 92 minutes
Rencontre avec Gilles Garel, professeur titulaire de la chaire de Gestion de l’innovation du Cnam et Elmar Mock, co-inventeur de la montre Swatch, fondateur de Créaholic, auteurs de l'ouvrage « La fabrique de l’innovation», à paraître le 6 juin 2012 aux Éditions Dunod.
 
Comment innover quand on ne sait pas ce que l’on doit inventer ? Concevoir des objets inédits nécessite de sortir des sentiers battus et d’accepter de prendre des risques. Nombre d’inventions, inutiles ou inadaptées aux attentes, ne se transformeront jamais en innovations. Face à ces craintes, la rénovation, ou amélioration de l’existant, prime généralement sur la révolution, mais les deux processus ne relèvent pas de la même inspiration.
L’analyse de la face cachée de la conception de la montre Swatch nous enseigne des principes pertinents et généralisables sur la fabrique de l’innovation de rupture. Le serial innovateur doit apprendre à jongler entre plusieurs « états mentaux » symbolisés par une métaphore moléculaire : gazeux pour l’intuition, liquide pour l’expérimentation, cristallin pour le rationnel.
Comment naissent les processus créatifs ? En préservant cet espace indispensable d’échange entre les concepts, qui nous font imaginer, voire rêver, et les connaissances qui nous ramènent à des principes de preuve et de vérité. L’occasion de désavouer quelques explications récurrentes mais hâtives des moteurs de l’innovation : le hasard, le leader charismatique, la vision, le courage ou l’obstination. Plus besoin d’être génial ou savant pour être innovant... Mais attention, ce n’est pas parce qu’un processus d’innovation est contrôlable qu’il devient prédictible !