cycle Migrations, asile, exil

Santé psychique et exils

15 mars 2019
18h30 - 20h30

Les effets désubjectivants des parcours d’exils, caractérisés par des expériences traumatiques majeures mais aussi par les situations d’inhospitalité rencontrées, sont au coeur des analyses sur la santé psychique des réfugiés

puce de liste manuelle (fleche) Entrée sur inscription gratuite : sylvie.ganne@lecnam.net

Aux violences d’État (emprisonnements, tortures, etc.), conflits armés, guerres civiles, s’ajoutent celles de ces terribles voyages semés d’obstacles, de terreurs et de rejets. Les troubles psychotraumatiques sont ravivés par les effets destructurants du traitement que les pays d’accueil réservent à ces exilés. En « suspension territoriale », leur vulnérabilité est aggravée par leur situation juridico-politique en attente de statut, et par une précarité économique et sociale majeure.
La « clinique de l’exil » se situe au carrefour des cliniques du trauma, du déplacement et de la perte, de la survivance et du champ social. Le travail clinique auprès de réfugiés est semé d’épreuves : demande débordante, transfert et contre-transfert intenses, « écartelé » entre la demande de l’État (expertiser/certifier le trauma du réfugié) et celle du patient.
Cette conférence permet d’engager une réflexion sur cette problématique avec des acteurs engagés dans le care des personnes en exil.

  • Table ronde animée par Dominique Lhuilier, professeure émérite au Cnam, chercheure au Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD),
    avec Élise Pestre, maîtresse de conférences à l’université Paris Diderot, chercheure au CRPMS. Ses travaux de recherche s’orientent vers la psychopathologie du traumatisme, l’exil et les subjectivités à l’épreuve du monde globalisé. Elle est auteure de La vie psychique des réfugiés (Payot, 2014),
    Laure Wolmark, psychologue et coordinatrice des activités de santé mentale au Comité pour la santé des exilés (Comede), membre du programme Non-lieux de l’exil,
    Christine Davoudian, médecin en service de Protection maternelle et infantile en Seine-Saint-Denis et psychothérapeute à Médecins du monde Paris. Auteure de Mères et bébés sans papiers (Eres, 2018) et de deux films professionnels Accoucher en terre étrangère et Une terre d’avenir.