Ma thèse en 180 secondes

L'édition 2019

La sélection au sein des établissements de la Comue

Les doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s (ayant soutenu en 2018) souhaitant participer au concours MT180 2018 avaient jusqu'au 15 janvier 2019 pour se manifester auprès de Diane Tribout.*

La formation des doctorant.e.s

Deux journées de formation avec une coach professionnelle ont été organisées au Cnam.

Journée 1 : jeudi 21 février 2019 au Cnam (amphithéâtre Paul Painlevé)
Journée 2 : vendredi 1er mars au Cnam (amphithéâtre Paul Painlevé)

En savoir plus +Lire l'interview de Valérie Druguet sur le Cnam Blog' : [MT 180] Théâtre et vulgarisation scientifique : quand le corps et l’esprit ne font qu’un !

La finale HESAM Université

La finale HESAM Université a eu le jeudi 14 mars de 18h30 à 20h00 au Cnam (amphithéâtre Paul Painlevé) et fut suivie d'un cocktail en Salle des textiles. 

Les doctorant.e.s du Cnam rencontreront celles.ceux de l'École nationale supérieure d'arts et métiers (Arts et métiers Paris Tech).

Ce sont Christophe Hoareau (Cnam/LMSSC) - Prix du public - et Gabriel Venet (Arts et métiers Paris Tech) - 1er prix du jury - qui iront représenter notre Comue lors de la demi-finale nationale organisée par la CPU et le CNRS.
Yannick Le Cacheux a quant à lui reçu le second prix du jury.

En savoir plus +Lire le communiqué de presse HESAM Université

La demi-finale nationale

Jeudi 4 avril 2019

  • 17h30-21h : Accueil des doctorant.e.s et cocktail de bienvenue

Vendredi 5 avril 2019

  • 9h : Accueil
  • 10h-12h30 : 1ère et 2ème session des sélections (40 candidat.e.s) – pause de 30 minutes entre les 2 sessions
  • 12h30-14h30 : déjeuner sur place pour les doctorant.e.s
  • 14h30-15h30 : 3ème sessions des sélections (20 candidat.e.s)
  • 15h30-17h30 délibération du jury et en parallèle ateliers pour les doctorant.e.s
  • 20h-23h : Dîner pour les doctorant.e.s

Samedi 6 avril 2019

  • 12h : Repas pour tous les doctorant.e.s
  • 14h : Départ des non-finalistes – shootings et tournages des finalistes
  • 16h/17h : Fin de la journée

On est en finale, on est en finale, on est, on est, on est en finale!

Gabriel Venet (Arts et Métiers Paris Tech) et Christophe Hoareau (Cnam) se sont tous les deux qualifiés pour la finale nationale. Ils ont été choisis par un jury de professionnel.le.s pour être parmi les 16 finalistes français.es sur les 56 candidat.e.s venu.e.s de toute la France : de l'Alsace à la Polynésie française en passant par Toulouse, Brest et Point-à-Pitre! Grenoble on arrive! 

La finale nationale

13 juin 2019 à Grenoble

La soirée, dont la totalité des places a été réservée en quelques heures, était retransmise en direct sur http://mt180.fr, et également sur les comptes FacebookTwitter du concours et sur la Chaine Youtube MT180.

Pour la quatrième année consécutive, un forum dédié aux nouvelles initiatives en médiation scientifique (NIMS) était également organisé le jour de la finale nationale, à la MC2 de Grenoble. Portés par l'expérience réussie de « Ma thèse en 180 secondes », le CNRS et la CPU mettent en valeur et encouragent d'autres initiatives de médiation scientifique mais aussi ceux qui les portent.

En savoir plus +Les 16 finalistes français

En savoir plus +#60sDePlus avec Christophe Hoareau [vidéo]

En savoir plus +#60sDePlus avec Gabriel Venet [vidéo]

Nos deux candidat.e.s n'ont pas été sélectionnés pour la finale international. Ils nous ont néanmoins offert des prestations appréciées et remarquées... et très originales ! 

Les finalistes français 2019 sont :

Prix du public et 1er prix du jury
Tom Mébarki, Aix-Marseille Provence Méditerranée – Laboratoire Perception, représentations, image, son, musique (Prism)
La “folie organisée” dans l’opera buffa rossinien. Vers une transhistoire du son

2ème prix du Jury
Leah Vandeveer, Bordeaux - La Rochelle – Pau – Laboratoire Cognition, langue, langages, ergonomie
La phonologie des consonnes rares : une approche typologique

3ème prix du Jury
Apolline Chabenat, Normandie Université – Laboratoires Stress environnementaux et biosurveillance des milieux aquatique (Sebio) et Neuro-éthologie cognitive des céphalopodes (NECC-Ethos)
Modification des polymorphismes liés aux défenses vis-à-vis des prédateurs par des médicaments psychotropes chez un céphalopode et un décapode

La finale internationale 

26 septembre 2019 à Dakar au Sénégal

La France sera représentée par Tom Mébarki de la Comue Aix-Marseille Provence Méditerranée et du laboratoire Perception, représentations, image, son, musique (Prism)
Son sujet de thèse : La “folie organisée” dans l’opera buffa rossinien. Vers une transhistoire du son 
 

MT180... en 3 minutes !

Le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) organisent dans toute la France le concours Ma thèse en 180 secondes. Faire comprendre des années de recherche en trois minutes et au plus grand nombre, tel est le défi que lancent les deux organismes aux doctorant.e.s avec ce concours. Ce coup de projecteur sur les jeunes chercheur.e.s les invitera à développer leurs compétences en communication, mais permettra aussi de montrer le dynamisme de la recherche française.

Un défi pour les doctorant.e.s !

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorant.e.s de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant.e doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

À quoi sert ce concours ? Une doctorante vous répond

"On me demande souvent [...] à quoi ça sert ce concours ? Alors je dirais que communiquer sur nos travaux au grand public c’est absolument essentiel. Finalement, les gens prennent volontiers 3 minutes de leur temps pour comprendre un peu plus ce qui se passe dans les laboratoires français ; je trouve cela extrêmement encourageant. Cela nous permet d’expliquer aux néophytes pourquoi il est si important de continuer à soutenir nos projets de recherche. C'est capital pour moi et pour des milliers de chercheur.e.s… (en marche ces derniers temps !)."
Marie-Charlotte Morin, finaliste française et 2nd prix de l'édition internationale en 2014
Source : Web TV du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

MT180, HESAM Université et le Cnam

logo-mt180-hesamLa participation d'un établissement au concours Ma thèse en 180 secondes, se fait dans le cadre de sa Comue (Communauté d'universités et d'établissements). C'est donc sous la bannière d'HESAM Université que le Cnam participe au projet depuis 2014 et ce, au-côté des autres établissements du regroupement.