Diplôme d'ingénieur Spécialité Bio-informatique

Code diplôme/certificat: CYC8200A

180 crédits

Niveau d'entrée

  • Niveau III (bac+2)

Niveau de sortie

  • Niveau I (bac+5 et plus)

Responsable national

Jean-Francois ZAGURY

Responsable opérationnel

Matthieu MONTES

Publics / conditions d'accès

Bac+2/Bac+3 en biologie, biochimie, chimie ou informatique

Objectifs

L’ingénieur diplômé de l’Ecole d’Ingénieurs du Conservatoire National des Arts et Métiers, spécialité Bio-informatique  peut intervenir dans de nombreux domaines d’application dans le secteur pharmaceutique/cosmétique/biotechnologique/agroalimentaire car il doit dorénavant intégrer la bio-informatique dans son travail quotidien pour traiter les données de plus en plus massives produites par ces secteurs. Il intervient principalement en Recherche et développement mais peut également intervenir en production.  Il exerce ses missions dans les grands groupes pharmaceutiques, cosmétiques ou agroalimentaires, les PME/PMI, les start up de biotechnologie ainsi que dans les laboratoires académiques (INSERM, CNRS, INAR, INRIA..). 
L'objectif de cette formation est d'assurer une formation scientifique, technique et humaine de haut niveau en bio-informatique et notamment dans le domaine des " biotechnologies " et d'élaborer une complémentarité avec les acquis d'une expérience professionnelle souvent longue et riche des élèves. Cette formation assure ainsi un lien entre le savoir-faire du technicien et le savoir-concevoir de l'ingénieur, mais aussi de participer au processus d'innovation de la conception à la réalisation.

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Diplôme d'ingénieur Spécialité Bio-informatique

Inscrit RNCP : Inscrit

Codes NSF : Modèles d analyse biologique - informatique en biologie

Code ROME : -

Modalités d'évaluation

Le titre d’ingénieur comprend trois types de composantes :
- des composantes scientifiques (40%) liées à des compétences et connaissances générales et de spécialisation,
- des composantes tertiaires (20%) portant sur des compétences de communication,
- des composantes professionnelles (40%) liées à une expérience réalisée dans le cadre d’une entreprise ou d’une organisation. Leur évaluation s’appuie sur la présentation d’un mémoire.
Dans le cadre d’une évaluation réalisée après une formation Hors Temps de Travail (HTT), il est nécessaire d’obtenir ? 10/20 à chaque UE constitutive des deux premières composantes ainsi que pour le
mémoire (les UE étant capitalisables).
Validité des composantes acquises : illimitée

Description

Cliquez sur l'intitulé d'un enseignement ou sur Centre(s) d'enseignement pour en savoir plus.

Compétences

La certification implique la vérification des qualités suivantes :
1. Aptitude à mobiliser les connaissances d’un large champ de sciences fondamentales.
2. Connaissance et compréhension des disciplines et des champs techniques de la spécialité.
3. Maîtrise des méthodes et des outils permettant l’identification et la résolution de problèmes, même
non familiers et non complètement définis, la collecte et l’interprétation de données, l’utilisation et le développement des
outils informatiques, l’analyse et la conception de systèmes complexes, l’expérimentation ou la mise en
place d’expérimentation.
4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : engagement et
leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme
avec des non-spécialistes.
5. Capacité à prendre en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité
et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité,
sécurité.
6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères,
propriété industrielle, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.
7. Connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique permettant
de travailler dans le respect des valeurs sociétales.
 
Les industries biomédicales et pharmaceutiques s’appuient de plus en plus sur des approches
bio-informatiques dans le développement de leurs projets. Dans leur travail quotidien, les
biologistes/biochimistes, pour analyser leurs résultats et les confronter face à la connaissance existante,
doivent consulter régulièrement les banques de données bio/chimio-informatiques propriétaires ou disponibles sur Internet, utiliser les logiciels disponibles, et le cas échéant développer des applications informatiques spécifiques
au traitement de leur données expérimentales. C’est aujourd’hui devenu un véritable métier.
 
En résumé, il est important de pouvoir proposer une nouvelle formation et un nouveau diplôme d’ingénieur
en Bio-informatique pour répondre à l'émergence des métiers liés au développement des biotechnologies
et des nouveaux médicaments.
 
L’ingénieur Cnam spécialité Bio-informatique a un certain nombre de compétences :
-Maîtrise du système d’exploitation Unix.
-Connaissance des principales bases de données biologiques sur Internet
-Maîtrise de la veille scientifique et technique, recherche bibliographique et analyse de travaux scientifiques publiés.
-Maîtrise de l’algorithmie en informatique et d’au moins un langage de programmation pour développer des applications utiles pour l’exploitation des données.
-Connaissance des grands algorithmes de la bio-informatique
-Maîtrise des logiciels de modélisation moléculaire (prédiction de structure 3-D, docking, drug design)
-Connaissance des principales nouvelles technologies (génomique, protéomique, transcriptomique, métabolomique, biologie des systèmes) et maitrise des techniques d’exploitation des données qui en sont issues
-Connaissance des biostatistiques pour l’exploitation des données et l’interprétation des résultats
Il est également sensibilisé aux outils de la communication, aux bases  d’économie et de la gestion nécessaire à la gestion de projets et d’entreprise, aux ressources humaines et au droit du travail et des produits, notamment à propos de la propriété intellectuelle
 
 

Voir aussi

Les UE, les diplomes et les stages dans les domaines :

Contact

Bioinformatique
17.0.16, 292 rue St Martin
75003 Paris
Isabelle Corbeau

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

Enseignement non programmé en 2017/2018