Géodésie (4ème année)

Code UE : US432E

  • Cours + travaux pratiques
  • 4 crédits

Responsable national

Laurent MOREL

Responsable opérationnel

Laurent MOREL

Objectifs pédagogiques

·         Approfondir les bases de la géodésie afin de bien utiliser les techniques modernes de positionnement, particulièrement le GNSS.
·         Étudier les systèmes de références et de coordonnées avec application pour le géoréférencement des travaux topographiques.
·         Connaître les bases de la géodésie physique, la mise en œuvre des références verticales et des systèmes d’altitude.

Compétences visées

Connaître les techniques de géodésie spatiale et géodésie terrestre.
Maîtriser les éléments de contexte géodésique en général et pour la France en particulier.
Mettre en œuvre le positionnement par GNSS pour des chantiers topographiques.
 
Maîtriser le concept d’altitude et les différents systèmes.

Contenu

Les techniques de la géodésie spatiale 
Les types de mesures en géodésie spatiale.
La propagation des ondes.
Les traitements.
Les systèmes de positionnement par géodésie spatiale (GNSS, DORIS, VLBI, SLR)
Le GNSS : 
Rappels sur la description du système et des mesures
Méthodes de positionnement GNSS pour la topographie (Statique, Statique rapide, RTK, NRTK, PPK, NPPK).
Evolution des systèmes GNSS
Systèmes de références et de coordonnées géodésiques 
Système de référence géodésique.
Systèmes de coordonnées.
Système altimétrique.
Réalisation d’un système de référence.
Transformations de coordonnées.
Les systèmes en usages en France: NTF, RGF93,ED50, ETRS, ITRF, IGN69
Géoréférencement de chantiers topographiques.
Mouvement d’un satellite artificiel
Mouvement képlérien
Mouvement perturbé
La géodésie physique 
Le champ de pesanteur.
Le géoïde.
Le développement du potentiel terrestre en harmoniques sphériques.
La gravimétrie.
Le nivellement.
Les altitudes.
Les techniques de la géodésie classique 
Systèmes de référence et réseaux géodésiques et altimétriques.
La déviation de la verticale.
Types de mesures géodésiques terrestres.
Techniques de positionnement.
Traitements.
Étapes de réalisation d’un réseau.
 
Travaux Pratiques
 Méthodes classiques de GNSS pour la topographie : 2 jours d’observations et calculs 
Jour 1 : mise en œuvre du positionnement GNSS en statique rapide par la méthode du pivot central (observations et traitement).
Jour 2 : mise en œuvre du positionnement GNSS cinématique (RTK, NRTK, PPK, NPPK).
 
Réseau géodésique : 5 jours d’observations et traitement
Elaboration d’un petit réseau autour du Mans. Des stations sont déterminées par GPS puis à partir de ces stations, des points géodésiques naturels (antennes, clochers, châteaux d’eau, etc.) sont déterminés par méthodes classiques.
Jour 3 et 4 : observations de géodésie classique
Jour 5 : observations et ajustement du réseau GNSS
Jour 6 et 7 : compensation des mesures de géodésie terrestre 

Modalité d'évaluation

Examen écrit

Cette UE apparaît dans les diplômes et certificats suivants

Chargement du résultat...
Patientez
Type
Intitulé
Equipe pédagogique
Modalité(s) / Lieu(x)
Code
Modalité(s) / Lieu(x)
Type Intitulé Equipe pédagogique Modalité(s) / Lieu(x) Code

Contact

Ecole supérieure des géomètres et topographes (ESGT)
2D3P10, 1 Boulevard Pythagore
72000 Le Mans
Tel :02 43 43 31 00
esgt@esgt.cnam.fr
Voir les sites

Voir les dates et horaires, les lieux d'enseignement et les modes d'inscription sur les sites internet des centres régionaux qui proposent cette formation

Enseignement non programmé en 2017/2018