Nouvelle exposition grilles

Promise me a Land

19 septembre 2019

8 novembre 2019

  • Paris Saint-Martin/Conté
Le Conservatoire accueille sur les grilles du 292, rue Saint-Martin, une exposition consacrée au photographe Clément Chapillon.

L'exposition

À travers les époques et les civilisations, les liens entre l’homme et sa terre ont toujours été profonds et complexes, mais rarement aussi incandescents qu’en Israël-Palestine. Après 70 ans de conflits, plus d’un siècle de coexistence forcée ou voulue, ceux qui vivent au quotidien sur ces territoires sont encore davantage attachés à eux et gardent leurs revendications. Quelle empreinte cette terre a-t-elle laissée sur leur identité ? Quel espoir, quel imaginaire, quelle promesse ? 

Le récit photographique de Clément Chapillon explore le lien entre les Israéliens, les Palestiniens et leur terre. Il place les individualités au coeur de sa narration, à travers leurs yeux et leurs voix, pour mettre en lumière ce lien intime et personnel. lI en résulte un puzzle de mots, d’existences et de paysages qui nous plonge dans les nuances et les racines de cet attachement. Loin des clichés et des clivages manichéens, il esquisse un portrait sensible et esthétique de cette terre et pose sur elle un regard profondément humain.

Diptyque Promise me a Land - © Clément Chapillon

Le photographe

Clément Chapillon est un photographe documentaire français qui explore les liens entre les hommes et leur terre. Sa passion pour la photographie remonte à l’adolescence mais c’est en 2016 qu’il quitte son agence de communication pour suivre une formation photographique à l’École des Gobelins et professionnalise son approche. Il entreprend alors un travail documentaire en Israël et en Palestine lors de plusieurs longs séjours où il adopte une démarche sensible qui mêle images et textes extraits d’interviews réalisées sur place. 

Après deux ans, ce travail prend fin et va être sélectionné à Tbilissi en Géorgie, à Circulation(s), festival de jeune photographie européenne de Paris, aux Voies Off d’Arles, où il sera lauréat du prix Leica. Cette série a été exposée dans les Galeries Leica, au Cent-Quatre à Paris, au Willy Brandt Center for Peace de Jérusalem et à la Maison des arts de Créteil et publiée dans de nombreux magazines (British Journal of Photography, L’Obs, Geo, Arte, Zeit, Ignant, Gup...). Elle a également fait l’objet d’un livre Promise Me a Land, édité par la maison d’édition allemande Kehrer Verlag. 

Plus récemment, Clément Chapillon a été sélectionné par le British Journal of Photography pour réaliser une commission sur la « Wilderness » en Californie et vient d’être le lauréat du prix pour la photographie de la Fondation des Treilles pour réaliser un nouveau travail sur l’identité méditerranéenne sur un petit territoire insulaire de la mer Égée, Amorgos.