Fête de la science/Sciences en bulles

Appel aux doctorantes & aux doctorants

11 octobre 2021
28 janvier 2022

Une bande dessinée tout public qui raconte les recherches menées pour la 31ème édition de la Fête de la science en 2022

Contexte du projet 

Grâce au soutien du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), le groupe Sciences pour tous du SNE édite et imprime 75 000 exemplaires d’un livre à l’occasion de la Fête de la Science depuis 2016. Diffusé dans 350 librairies participantes à l’opération et des centaines d’événements de la Fête de la science, il est aussi mis à disposition sous forme d’exemplaire de prêt dans une centaine de bibliothèques universitaires et les 11 000 Cdi des collèges et lycées français. Avec l’achat de 20 000 exemplaires, le ministère de la Culture (MC) permet également la diffusion du livre dans le réseau des 150 bibliothèques de prêt, redistribués dans les bibliothèques du territoire soit près de 13 000 bibliothèques touchées. 

Le groupe « Science pour tous » (SPT) du Syndicat national de l’édition (SNE) a été créé pour promouvoir le livre de science dans le champ des sciences dites « dures » sur le constat que ces ouvrages avaient peu de visibilité dans les librairies, contrairement aux ouvrages de sciences humaines et sociales par exemple. C’est pour renforcer la visibilité de ces sciences et montrer qu’elles font partie de la culture, que le MESRI a décidé en 2016 d’aider les éditeurs dans ce travail et monté avec le groupe SPT une opération de mise en avant du livre de sciences au moment de la Fête de la science. 

En 2019, pour la quatrième édition de ce livre, un souhait de renouvellement a conduit à des évolutions tant dans le contenu que dans la forme, à travers la mise en place de partenariats avec les universités et la Conférence des présidents d’université (CPU) une proposition sous forme de bande dessinée. C’est donc le livre de science mais aussi la médiation par la BD, qui ont ainsi été mis en avant à travers cette opération, sur le modèle de l’ouvrage « Ma thèse en BD » à l’initiative de l’Université de Lorraine. 

Une dizaine de doctorantes et doctorants, issus d’établissements universitaires différents, ont pu, avec les illustrateurs Peb et Fox, mettre en récit et en image leur sujet de thèse en 2019, en 2020 et en 2021, à travers un support accessible et attractif, en particulier pour les jeunes, qui permet de promouvoir la recherche et les jeunes scientifiques. 

En s’appuyant sur cette expérience le MESRI, le MC, le SNE, la Conférence des présidents d’université (CPU) et l’association Art+Université+Culture (A+U+C) proposent pour l’édition 2022 de la Fête de la science de poursuivre cette aventure et concevoir un nouvel ouvrage intégrant des bande-dessinées relatant les travaux de recherche de doctorants d’universités françaises, avec la participation d’une nouvelle illustratrice. 

Un thème fédérateur pour ces 10 thèses 

Pour cette édition 2022, le thème spécifique du prochain livre de la Fête de la science interrogera le sujet « Transition climatique : atténuation et adaptation ». 

Ce thème exige une approche de recherche fortement interdisciplinaire, alliant les expertises de champs scientifiques divers tels des climatologues, météorologues, architectes, hydrologues, ingénieurs du bâtiment, économistes, politologues, sociologues, neuroscientifiques, historiens, philosophes… Un équilibre sera recherché afin d’avoir un ensemble diversifié qui évitera de tomber dans le « solutionnisme » technologique ou la « collapsologie ». 

Pour exemple, il pourra traiter des questions suivantes : 

  • Comment observe-t-on l’impact de l’activité humaine sur le climat ? 
  • Comment peut-on atténuer le changement climatique futur (émissions de gaz à effet de serre, adaptation de nos sociétés) ? 
  • Comment faire face à la désinformation et aux climato sceptiques ? 
  • Quels effets observe-t-on déjà (ou pourront avoir) sur les ressources en eau, l’agriculture ou les plantations forestières, les migrations humaines ? 
  • Comment transformer les villes et les transports pour s’adapter aux nouvelles conditions de vie à venir (qualité de l’air, végétalisation, modification des propriétés des bâtiments, mix énergétique…) ? 
  • Quelles approches sociales des questions climatologiques et des inégalités écologiques ? 
  • Quels modèles économiques et politiques pour accompagner la transition climatique ? 
  • Quels nouveaux récits à la fois littéraire, historique, de communication et éducatif ? 
  • Comment favoriser le passage à l’action, l’engagement individuel ou collectif ? Quelle participation des citoyens à la recherche sur le climat ? 

Il s’agira d’illustrer les travaux, le quotidien et le vécu de 10 doctorantes et doctorants qui se forment à la recherche par la recherche. Comment vivent-ils cette découverte du monde du laboratoire, de l’enquête, de l’exploration ? A travers leurs histoires, nous les invitons à partager leurs expériences, à nous les raconter. 

Les objectifs et résultat du projet 

  • Sensibiliser un large public, et en particulier les jeunes, à la science à travers la bande dessinée
  • Présenter la recherche avec des thématiques diversifiées et originales
  • Montrer que la science est accessible à tous, y compris aux filles
  • Sensibiliser des doctorants à la médiation scientifique, et plus particulièrement par la BD 

Le résultat attendu : l’ouvrage rassemblera la présentation de dix recherches en cours par des doctorantes et des doctorants de toutes disciplines. L’ensemble sera scénarisé et mis en image par une illustratrice choisie par le comité de pilotage et éditée par le SNE. Le format sera sur le modèle de l’édition 2021. 

Un double intérêt pour les doctorants : une formation bénéfique à long terme pour leur capacité à expliquer leur sujet de thèse en termes simples et un cas d'application immédiat stimulant autant que valorisant avec réalisation d’un livre, mise en avant lors de rencontres, exposition médiatique. 

Critères de sélection 

Un maximum de 10 sujets de thèse sera identifié par le Comité de pilotage. 

Les critères suivants seront pris en compte sélectionner les candidats : 

  • La cohérence avec le thème du livre 
  • L’originalité de la proposition 
  • La diversité des disciplines  
  • L’offre bibliographique grand public disponible en librairie, sur le domaine 
  • La parité afin de respecter l’équilibre femme / homme. 
  • Un seul doctorant, de 2ème ou 3ème année de thèse, sera retenu pour chaque établissement. 

L’appétence du candidat pour la communication scientifique, notamment via les réseaux sociaux et les dispositifs de culture scientifique, sera prise en compte par le comité de pilotage. 

Les doctorantes et doctorants devront s’engager à être disponibles pour le temps de formation en partenariat avec l’Université de Rennes 1, pour les échanges avec l’illustratrice et l’éditrice ainsi que pour la rédaction d’un texte de présentation de leur domaine. Ils devront participer aux rencontres prévues (voir planning prévisionnel), ainsi qu’aux actions de médiation scientifique locales. 

en savoir plusTélécharger le paf avec toutes les informations