ERA-NET ICRAD

Pré-annonce : appel à projets transnational sur la santé animale : "Une approche de la santé pour la recherche et l'innovation sur les zoonoses"

1 octobre 2021
15 décembre 2021

L’ERA-NET ICRAD, consortium européen promouvant la recherche sur les maladies animales infectieuses, lance son deuxième appel à projet. L’agence nationale de la recherche (ANR) participe au financement des équipes françaises sur cet appel qui réunira environ 20 agences de financement provenant de 17 ou 18 pays. Le lancement de cet appel, qui se déroulera en deux étapes, est prévu le 1er octobre 2021 avec une date limite de soumission des pré-propositions fixée au 15 décembre 2021.

Les missions principales d'ICRAD sont les suivantes :

  • soutenir la recherche transversale pour améliorer la santé et le bien-être des animaux, avec les bénéfices associés pour la santé publique, l'environnement et l'économie.
  • mettre en relation des partenaires de recherche avec des expertises scientifiques et technologiques différentes mais complémentaires pour maximiser les ressources et partager les risques, les coûts et les compétences. Le partenariat entre chercheurs industriels et universitaires, le cas échéant, permettra d'améliorer et d'accélérer le développement de solutions technologiques au profit de la santé et du bien-être des animaux.

La recherche et l'innovation financées conjointement par les partenaires d'ICRAD s’intéresse, par des approches collaboratives, au développement d'instruments nouveaux et améliorés pour traiter, détecter et contrôler les maladies zoonotiques, et aux nouvelles stratégies de détection, d'intervention et de prévention.

Objectif et cadre de l’appel à projets

Le but global de cet appel est de soutenir la recherche transversale et l'innovation pour mieux comprendre les zoonoses en se concentrant sur l'interface animal-humain-environnement et en développant de nouvelles plateformes technologiques de vaccins et de diagnostics pour améliorer la santé animale et par conséquent le bien-être animal.

L'objectif de cet appel de financement est d'accroître la préparation et d'améliorer la capacité à répondre aux menaces de zoonoses (ré)émergentes et de contribuer à l'amélioration de la santé animale et publique. Cela se fera à travers des études portant sur la (ré)émergence d'agents pathogènes à potentiel zoonotique, la compréhension des interactions hôte-pathogène animal et la réponse immunitaire, et en développant des plateformes de détection et de prévention.

Les pré-propositions devront porter sur l'un des domaines de recherche suivants :

  • Domaine de recherche 1 : Meilleure compréhension de l'interface animal-humain-environnement
    • Pathogène (ré)-émergence et adaptation de l'hôte
    • Interactions hôte/agent pathogène
       
  • Domaine de recherche 2 : Détection et prévention
    • Plateformes technologiques vaccinales
    • Plateformes technologiques de diagnostic

Le but étant d’améliorer la santé du bétail, sont exclus de cet appel à projet les sujets se focalisant en sur:

  • l’amélioration de la santé humaine ;
  • les résistances antimicrobiennes ;
  • les animaux de compagnie ;
  • le climat/écologie/environnement ;
  • les pathogènes d'origine alimentaire ;
  • le bien-être animal.

Éligibilité

Dans cet appel, les consortia transnationaux devront être constitués de partenaires d'au moins trois pays différents avec un maximum de huit partenaires par consortium (y compris les pays associés), avec une limite de deux partenaires par pays. Les règles d'éligibilité nationales et régionales doivent être respectées. Elles seront publiées avec l'annonce complète de l'appel le 1er octobre 2021.

Procédures de soumission et d’évaluation

Dans un processus de soumission en deux étapes (https://www.submission-icrad.eu/), les pré-propositions seront évaluées par des pairs après avoir réussi un contrôle d'éligibilité. Les consortia passant avec succès la phase de pré-proposition seront invités à soumettre une proposition complète. Les propositions complètes seront évaluées par un panel d'experts indépendants, en utilisant les critères d'évaluation publiés avec l'appel.
Les projets devraient démarrer au plus tard à partir d'avril 2023, en fonction des négociations de subvention avec les organismes de financement régionaux ou nationaux concernés. Le financement sera attribué pour une durée de trois ans maximum.