Partenariat Européen sur la Biodiversité

Préannonce : un futur appel à projets transnational sur « Soutenir la protection de la biodiversité et des écosystèmes dans les zones terrestres à maritimes »

1 octobre 2021
1 avril 2022

En collaboration avec une trentaine de pays, l'Agence nationale de la recherche (ANR) lancera début octobre 2021, un nouvel appel à projets transnational dans le cadre du Partenariat Européen sur la Biodiversité (qui commencera officiellement en octobre 2021 pour succéder à BiodivERsA). Cette initiative a pour objectif de promouvoir des recherches transnationales sur la biodiversité. sitions fixée au 15 décembre 2021.

La perte de biodiversité et la dégradation des services écologiques ou « services écosystémiques » s’intensifient à une vitesse sans précédent, et ceci à l’échelle européenne et mondiale. Ces dommages impactent non seulement le monde naturel mais aussi la société dans son ensemble. Le soutien aux sciences liées à la biodiversité doit ainsi permettre de trouver des solutions à ces problèmes sociétaux et globaux majeurs.

L'objectif de ce futur appel à projets est de soutenir le développement de projets collaboratifs internationaux portant sur le thème « Soutenir la protection de la biodiversité et des écosystèmes dans les zones terrestres à maritimes ».

Cet appel couvrira trois thèmes non exclusifs :

  • Connaissance pour identifier les zones de conservations prioritaires, établir des réseaux écologiques efficaces et résilients, améliorer la protection des espèces et préserver la diversité génétique.
  • Avantages et coûts multiples de la biodiversité et de la protection des écosystèmes : synergies et compromis
  • Une gestion efficace et une gouvernance équitable pour obtenir des résultats de conservation audacieux

Tous les environnements (terrestre, eau douce et marin) sont éligibles.

Pays participants et consortia attendus

Les pays ayant exprimé un intérêt préliminaire pour participer à cet appel sont les suivants :

Afrique du Sud, Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Lettonie, Lituanie, Maroc, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal (y compris les Açores), République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan, Tunisie et Turquie.

La liste à jour des pays participants à l’appel sera publiée sur le site de BiodivERsA.

Les équipes scientifiques seront invitées à former des consortia de recherche transnationaux avec des équipes provenant d’au moins trois pays participant à l’appel (incluant au minimum deux États membres ou pays associés de l’Union Européenne). Les propositions doivent être rédigées exclusivement en anglais.

Chaque agence financera ses équipes nationales, les candidats devront donc veiller à respecter les règles d'éligibilité de leur agence respective.

Le budget global indicatif de l’appel est de plus de 40 millions d’euros.