Projets internationaux

Le Cnam est impliqué en tant que coordinateur ou partenaire dans des projets Erasmus + ou autres:

2012-2016 : Mie-GVF

miegvfDans le cadre du programme Tempus, l’objectif est de créer un nouveau cursus « Master Infrastructure exploitation grande vitesse ferroviaire (MieGVF) », compatible avec la 2e année de master du processus de Bologne et préparant aux métiers de la gestion de l’infrastructure et de l’exploitation de la GVF.

2013-2017 : QESAMED

qesamedLe principal objectif du projet QESAMED est de développer les capacités d’adaptation du système d’enseignement supérieur et professionnel de l'Algérie, du Liban, du Maroc et de la Tunisie dans le domaine de l’agronomie, en professionnalisant les formations et en pérennisant la démarche d’amélioration continue au sein des institutions de formation et de recherche appliquée.

2015-2018 : LPEB

lpebLe projet accompagne une profonde mutation des pratiques professionnelles dans les métiers du bâtiment en professionnalisant des programmes d'enseignement en énergie et génie climatique. Il crée une nouvelle licence professionnelle pour la performance énergétique et environnementale du bâtiment en conformité avec le processus de Bologne.

2015-2018 : Eure.K

eure.kEure.K vise à produire un mémorandum européen pour la validation, la reconnaissance et la définition de modes de certification des 8 compétences clés européennes [CCE] à partir de l’observation et de la certification de dispositifs expérimentant leur évaluation et leur validation dans les pays partenaires.

2016-2019 : AFREQEN

afrequenLe principal objectif du projet AFREQEN est de développer les capacités d’adaptation du système d’enseignement supérieur et professionnel en Algérie, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie dans le domaine des énergies renouvelables et de l'environnement, en professionnalisant les formations et en pérennisant la démarche d’amélioration continue au sein des institutions de formation et de recherche appliquée.

2016-2019 : CreE.A

creaefLes pays de l’Union européenne se trouvent confrontés à des enjeux nouveaux : afflux de migrants et extrémisme violent. Dans ce contexte, la médiation pour l’inclusion sociale apparaît comme une réponse de premier plan à ces deux enjeux, du fait en particulier : de sa dimension interculturelle ; de sa dimension de proximité pour prévenir les ruptures familiales, sociales, scolaires, professionnelles et identitaires conduisant à l’extrémisme violent.

2016-2019 : INOVIA

inoviaCe projet est dédié au développement des capacités d’adaptation du système d’enseignement supérieur et professionnel du Brésil, du Costa Rica et de la Bolivie dans le domaine de l’agroalimentaire, en professionnalisant le dispositif de formation et en favorisant son intégration dans le secteur productif.

2018-2021 : AMEL

amelCe projet a pour but de développer d’autres facettes de la FTLV peu présentes dans l’enseignement supérieur au Maroc : validation des acquis, formation par alternance, formation numérique et à distance, cadre légal de certification et professionnalisation de l’enseignement.

2016-2019: Expertise MEAE

maeaAccompagner les postes diplomatiques dans la création ou la mise en œuvre de politiques publiques permettant le développement de filières d’avenir dans une optique de développement économique et d’employabilité dans des pays d’importance stratégique pour la France : Afrique du Sud, Algérie, Égypte, Inde, Iran, Jordanie, Mauritanie, Mexique, Nigeria, Uruguay.

2016-2018 : CIEN

cienL’objectif du projet est de créer un réseau regroupant des universités de Roumanie, de Bulgarie, de Grèce et de France visant à développer les connaissances et les compétences dans le domaine de l'intelligence économique et de la veille concurrentielle - Business and Competitive Intelligence (BI and CI).

2018-2021 : GEOMAG

geomagLa géomatique en Tunisie dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement est, plus encore qu’ailleurs, une nécessité absolue. Ce projet a pour but de contribuer à mieux organiser et optimiser la gestion du secteur et du territoire agricoles et de l’environnement à travers une meilleur utilisation de la géomatique en Afrique du Nord.

2019-2022 : CONECT

libanL'objectif principal de ce projet est de développer au Liban un soutien actif pour tous les étudiants, les jeunes et les anciens diplômés dans leur la transition vers le marché du travail et de l’emploi. Le projet met en place les premières structures de formation dédiées à l'éducation en situation de travail au Liban (work-based learning) et présentera la première plateforme collaborative virtuelle entre les universités libanaises.

2019-2022 : FOSTWOM

Cours avec Cecile DejouxIncrease the number of woman and girls who apply to STEM higher education, avoid tertiary female students dropout in STEM courses, promote distance learning courses and innovation tools to improve the creation of integrated digital environments in secondary and higher education, support the creation of MOOC courses with gender balance strategies (language, design, etc.), increase the information about attractive careers and research opportunities in STEM for woman and girls.

2019-2022 : ArtIST

Cours avec Cecile DejouxArtIST aim to design and implement an innovative module “Integrated Interdisciplinary Education Module on Art, Entrepreneurship, Innovation and Science (ArtIST)” that will contribute to modernization of relevant STE(A)M subjects in multi-disciplinary programs, such as business, innovation and entrepreneurship. Building on methodology of innovation process and open innovation, we aim to develop STE(A)M courses supported with toolbox and online learning space associated with different stages of innovation process. Such, for example, creativity is important for idea generation, business and entrepreneurship and technology market knowledge on opportunity recognition stage, more art and design skills on development stage, and strong technology and engineering competence on production and maintenance stage.