Du bon usage de la raison dans les affaires humaines

Préférer l’intelligible au simplifié

19 septembre 2019
18h - 20h

  • Paris Saint-Martin/Conté

Amphithéâtre Abbé Grégoire

Entrée gratuite sur inscription : sandra.bertezene@lecnam.net


Pourquoi humanisme et rationalisme ne font-ils pas bon ménage, a fortiori au sein des services de santé ?

Pour répondre à cette question, Jean-Louis Le Moigne traitera du bon usage de la raison dans les affaires humaines et notamment des raisons pour lesquelles il nous faut sortir du cadre limité de la pensée cartésienne pour appréhender la grande complexité du système de santé et des organisations qui le composent.

Ingénieur et professeur émérite, spécialiste de la systémique et de l'épistémologie constructiviste, ses recherches portent sur l'organisation, l'information, la décision et s'adressent aux managers de tous secteurs d'activité.

Compagnon de route d'Edgar Morin, Jean-Louis Le Moigne est fondateur et président de l'Association européenne pour la modélisation de la complexité (AEMCX), associée avec l'Association pour la pensée complexe présidée par Edgar Morin au sein du réseau « Intelligence de la complexité ».

Au début des années 70, Jean-Louis le Moigne traduit en français l'ouvrage Les Sciences de l'Artificiel d'Herbert Simon et contribue ainsi à la diffusion dans notre pays de la pensée de l'économiste américain, prix Nobel d'économie en 1978.